"La beauté d'un portrait réside dans le regard que pose l'artiste sur l'humanité qui émane du modèle".

  • Blog d'humeur du jour et articles

    “S’il est au monde quelque chose de plus fâcheux que d’être quelqu’un dont on parle, c’est assurément d’être quelqu’un dont on ne parle pas.”
    Citation d'Oscar Wilde

  • Informations pour commander un portrait

    Tout savoir pour faire réaliser un portrait à partir de vos photos.

  • Soutenez-moi sur facebook

    Je suis sur Facebook , n'hésitez pas à m'y rejoindre et de partager le site sur votre mur à vos amis ;-)

    Et ici n'hésitez pas à me laisser un commentaire, votre avis constructif, ou vos impressions.

News / Réalisation et participation récente

28. Sept., 2018

Festival TEMPO AL TEMPO 2018, music, performances & social actions, 26,27,28 et 29 September, Molenbeek, Brussels

Participation avec mes élèves de l'A.R.Serge Creuz pour la réalisation d'une fresque spiralaire de 13 m2 participative. Découvrez-la en sortant du métro Comte de Flandre (coté commune).

CONCEPT 2018

Le concept part des mêmes prémisses qui ont caractérisé TEMPO AL TEMPO depuis sa première édition en 2015, pour arriver aujourd'hui à affronter un territoire particulier - Molenbeek - avec lequel nous tenterons d'interagir au maximum.

Les prémisses: # S'interroger sur le TEMPS dans lequel nous vivons et, à partir de nous-mêmes et de notre parcours humain et artistique, contrer si possible un aplatissement du présent. # Sortir de la zone de confort et expérimenter. Sans peur. Face à d'autres disciplines, d'autres approches, d'autres horizons ... Mélanger les gens, les chemins, les médias, les sons, les images, les histoires ... # Partager avec le plus grand nombre notre passion pour l'improvisation et l'expérimentation: des expressions artistiques souvent perçues à tort élitiste et 'difficile' mais qui, au contraire, prédispose à l’écoute et au respect mutuel.

13. Mars, 2019

Erotisme

Début de travail pour une série de dessins sur le thème de l'érotisme.
“Le dessin est la probité de l'art.” De Jean-Auguste Ingres