31. juil., 2018

Toerisme Vlaanderen dénonce la censure du nu artistique sur Facebook dans une vidéo moqueuse

Une vidéo, une lettre ouverte : le monde de la culture s’indigne de la censure qu’opère Facebook dès qu’il s’agit de nu artistique.

Des faux inspecteurs, affublés de vêtements estampillés FBI mais dont le logo rappelle étrangement celui de Facebook, demandent aux visiteurs de la Maison Rubens, à Anvers, de s’éloigner des tableaux du peintre. Il faut à tout prix les protéger « contre la nudité ». Tout cela n’a rien de réel : il s’agit en réalité d’une vidéo un brin moqueuse tournée par Toerisme Vlaanderen.

Facebook n’aime pas la nudité, et ce même si elle est artistique. Il est de notoriété publique que le réseau social de Mark Zuckerberg a la censure facile dès lors qu’un bout de sein ou de fesse pointe le bout de son nez sur une page Facebook. Ce dimanche 22 juillet, Toerisme Vlaanderen a décidé de se jouer de cette politique dans un clip diffusé sur Youtube.

« Indécent », vraiment ?
Mais l’initiative de l’office flamand ne s’arrête pas à cette vidéo. Une lettre ouverte, rédigée avec plusieurs musées et institutions culturelles belges et adressée à Mark Zuckerberg, s’indigne de la situation : « Indécent. C’est ainsi que sont considérés les seins, les fesses et les chérubins de Peter Paul Rubens. Pas pour nous, mais par vous », est-il écrit.

L’heure est grave pour la culture qui cherche à toucher un large public et qui se doit, pour se faire, d’utiliser les réseaux sociaux. « La promotion de notre patrimoine culturel unique n’est aujourd’hui pas possible sur le réseau social le plus populaire », peste Peter De Wilde, le CEO de Toerisme Vlaanderen. D’autant que l’office flamand entend remettre sous le feu des projecteurs les grands peintres flamands : Rubens, Van Eyck, Bruegel et bien d’autres sont au cœur d’un plan de promotion qui devrait s’étaler de 2018 à 2020.

Source: http://soirmag.lesoir.be/169376/article/2018-07-23/toerisme-vlaanderen-denonce-la-censure-du-nu-artistique-sur-facebook-dans-une